Acces rapide :

Office de Tourisme

La restructuration du Centre médical de l'Argentière

Publié le 23 jan 2020

Grande nouvelle pour notre territoire qui l’attendait depuis 15 ans

Le projet immobilier s’accompagne également d’une réorganisation des services avec une spécialisation tournée vers le médico social ( handicap et EHPAD pour personnes handicapées vieillissantes). L’activité de soins de suite et de réadaptation ( SSR) sera transférée sur la Loire et le service des grands brûlés sur l’Ain. La formation et la réorientation du personnel seront  nécessaires et feront l’objet d’un accompagnement. Des postes seront créés. L’objectif donné est une fin des travaux en 2024.

Lors du Conseil de communauté du 17 décembre 2019, le Président Régis Chambe a fait part de la décision de validation officielle par l’Agence Régionale de Santé (ARS), représentée par Monsieur Jean-Yves Grall, Directeur régional, du projet de reconfiguration de l’offre sanitaire et médico-sociale du Centre médical de l’Argentière (CMA).

Ce projet vise à relocaliser l’activité de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR), spécialisée dans l’emprise du CHU de Saint Etienne afin de rapprocher cette activité des unités de court séjour spécialisées du principal établissement « adresseur ».
Il est complémentaire à celui porté par les 3 hôpitaux locaux. De nouveaux bâtiments seront construits plus fonctionnels et plus confortables pour les patients.

Contexte et solutions possibles :

Les bâtiments du centre médical sont la propriété de la CCMDL depuis la dissolution du SIMOLY.

Ce projet est porté depuis 2004 par les différentes équipes d’élus du territoire qui ont à cœur de maintenir les services du Centre médical de l’Argentière. Outre les éventuelles mutualisations de moyens logistiques avec les hôpitaux locaux, un tel partenariat permettra la mise à disposition de l’expertise acquise par les équipes du CMA dans le domaine de la réadaptation et la rééducation.

Le projet dont la gestion est assurée par la Fondation Partage et Vie, s’articulera ainsi :

  • Le départ du service des brûlés
  • Etude de chaque poste pour la réorganisation des services
  • Formations pour la réorientation du personnel vers de nouveaux métiers etc.
  • Synergie au niveau de la blanchisserie
  • Mutualisation entre les structures
  • Partenariat avec les maisons de santé et les professions libérales locales

Ce transfert d’activité et les modifications apportées, impliquent parallèlement la programmation d’un projet immobilier au sein du site de Bellevue, sur une emprise de terrain réservée à cet effet.

La configuration de l’offre cible, portée par la Fondation sur le site d’Aveize

Offre sanitaire future :

L’activité de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) sera transférée sur la Loire . Ce transfert n’est pas susceptible de réellement déstabiliser l’accès aux soins sur le Rhône : L’offre du Centre médical représentant 1% des journées et le territoire étant par ailleurs bien desservie dans son ensemble.

Maintien de l’activité de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR), État Végétatif Chronique (EVC) et État Pauci Relationnel (EPR), rehaussé de 7 à 10 lits

Offre médico-sociale actuelle maintenue :

  • 10 places en Maison d’Accueil Spécialisé (MAS)
  • 10 places en Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM)
  • 30 places d’EHPAD pour Personnes Handicapées Vieillissantes (PHV)

Offre médico-sociale future

  • 50 (voire 54) places de MAS orientées principalement vers la cérébro-lésion, le post AVC et le polyhandicap dont 40 (voire 44) places créées
  • 30 places de FAM orientées principalement ver la cérébro lésion, le post AVC et le polyhandicap
  • 30 places d’EHPAD pour Personnes Handicapées Vieillissantes

Cette offre médico-sociale reconfigurée constituera un pôle spécialisé dans la compensation du handicap et de la prise en charge des états pauci-Relationnels (état de conscience minimal), organisé en filière avec l’unité de Service de Rééducation Post-Réanimation (SRPR) et le SSR spécialisé « système nerveux » du CHU de Saint Étienne. Ce pôle bénéficiera de l’expertise acquise aux cours des 15 dernières années par les équipes médicales et soignantes du CMA dans le champ de la rééducation, de la réadaptation fonctionnelle et du handicap.

Cette reconfiguration de l’offre implique la programmation d’un projet immobilier sur le site d’Aveize

Cas particulier du SSR spécialisé brûlé pour adultes (25 lits)

L’activité des grands brûlés qui s’est bien redressée ces derniéres années, souffre principalement de l’éloignement de la filière  « brûlés ». Le transfert d’activité vers Romans-Ferrari (proche de Lyon), qui dispose déjà d’une autorisation en Hospitalisation à Temps Partiel (HTP) brûlés adultes près de Lyon, constitue la solution la plus appropriée.

Opportunité d’un partenariat entre le Centre Médical de l’Argentière  et les établissements de santé publics du territoire

Dans la perspective de la configuration d’une offre sanitaire et médico-sociale de proximité à la fois complémentaire et synergique, les modalités d’un partenariat entre le CMA et le futur regroupement de l’offre SSR portée par les 3 établissements de santé publique de proximité sont à étudier

Outre les éventuelles mutualisations de moyens logistiques, un tel partenariat permettrait la mise à disposition de l’expertise acquise par les équipes du CMA dans le domaine de la réadaptation et rééducation.

Le projet porté par la Fondation Partage & Vie et l'Agence régionale de santé, est estimé entre 45 et 50 millions d'euros.

Commentaires (0)

Contribuer